Véronique Montel
comédienne
search_left
 

LES 3 TÉNORS

de Kenneth Ludwig

du 7 AU 26 janvier au PULLOFF

Mise en scène et scénographie : Jean-Gabriel Chobaz

texte français : Benoît Brière, Luc Guérin et Martin Drainville

collaboration artistique : Stéphane Rentznik, assistante : Véronique Montel, lumières : Jean-Denis Gagnebin: ingénieur du son : Victor Colelough costumes : Scilla Ilardo musiques : Timothée Haller looks scénographiques : Antoinette Baira maquillages et perruques : Manu Olivet Pellegrin, Nathalie Mouchnino construction du décor : Atelier TMR relations publiques : Pierrette Peter avec Florence Quartenoud, Melanie Bauer, Paola Landolt, Frank Semelet, Frank Arnaudon, Jean Aloïs Belbachir, Stéphane Rentznik

Mixez un producteur d’opéra, trois fougueux ténors, une cantatrice russe, une mère italienne, une jeune fille amoureuse et un chasseur d’hôtel dans une suite au Ritz Palace à Paris en 1936 … Vous obtiendrez un cocktail explosif fait de portes qui claquent, de séductions interrompues et de malentendus qui donneront un tout autre sens à l’expression « The show must go on ».

 
Vign_lesBrasMenTombent

LES BRAS M'EN TOMBENT !

Mise en scène Anne-Cécile Moser 

Musique Daniel Perrin Création images lumière Brian Tornay

Mise en jambes Tania De Paola  Régie Patrick Guex Graphisme Victor Audétat

Avec Véronique Montel et Daniel Perrin

Texte Véronique Montel

Un spectacle inspiré d'un fait réel. Opérée des cervicales, Véronique Montel se réveille paralysée des 2 bras.  A partir de là, elle crée une fiction, alors que l'impression est celle d'avoir été avalée par la fiction. Comme à chacun de ses spectacles, la comédienne s'empare d'une histoire vécue avec sensibilité. Une histoire, comme on les aime au cinéma. Une histoire qui galvanise et qui finit bien. Dans un spectacle où se mêleront prose et musique, entre émotion et rire,  elle nous embarque avec dérision dans un spectacle ni plaintif ni donneur de leçon avec l'humour qui l'a tenue debout. 

« J’ai suivi une évolution spectaculaire. C’est rare en matière de zoologie. J’ai passé de la truite, à la hyène hurlante, à pleurer comme un veau, pour finir pingouin. Une opération foireuse, ce n’est pas un handicap. C’est un bestiaire ! »

Création du 10 au 22 mars 2020 au Pulloff à Lausanne

Interface les 27 et 28 mars 2020 à Sion

Théâtre Grenette les 29, 30 avril 2020 à Vevey


Créer un site avec WebSelf